Le gouvernement russe n’a pas vu la nécessité du soutien de l’État aux compagnies aériennes

Le gouvernement russe ne voit pas encore la nécessité de fournir aux compagnies aériennes un deuxième paquet de mesures de soutien de l’État dans le contexte de la crise COVID, a déclaré le premier vice-Premier ministre Andrei Belousov.

Le gouvernement russe n'a pas vu la nécessité du soutien de l'État aux compagnies aériennes

« Pas encore. Parce que nous n’avons même pas choisi 23,4 milliards de roubles (subventions accordées auparavant). Une situation plus compliquée, de mon point de vue, est dans les aéroports. Mais en été et en septembre, le nombre de transports aériens intérieurs a augmenté. en conséquence, les revenus sont allés aux budgets des entreprises. Maintenant, la situation est devenue plus compliquée, mais pas comme au printemps », a déclaré Belousov aux journalistes lors du forum de la Semaine des transports, vendredi.

Selon lui, le gouvernement surveille désormais de près l’état du trafic international.

« Nous allons regarder. Jusqu’à présent, nous ne prévoyons pas de mesures de soutien supplémentaires importantes, à l’exception de la prolongation de la restructuration des paiements précédemment différés pour les PME, cela vaut également pour le transport », a déclaré Belousov.

Au printemps, le gouvernement a alloué 23,4 milliards de roubles pour soutenir tous les transporteurs aériens russes pendant la pandémie. (source – fonds de réserve). L’argent a été distribué au taux de 365 roubles. pour chaque passager «perdu» en février-juillet 2020 par rapport à la même période en 2019. Séparément, 7,9 milliards de roubles. obtenu immédiatement et sans référence au trafic vers le groupe Aeroflot. Les subventions pourraient être utilisées pour les salaires du personnel, les paiements de location et le stationnement des avions.

En fait, pour le moment, les entreprises ont reçu 15 milliards de roubles.Pour distribuer l’argent restant, il est nécessaire de modifier le décret du gouvernement. Le projet d’un tel document est prêt, mais son approbation « bloquée » au ministère des Finances, a déclaré la veille le directeur adjoint de l’Agence fédérale du transport aérien Alexei Novgorodov.

Outre les subventions de l’industrie, un soutien gouvernemental ciblé a été fourni à Aeroflot. Au cours de l’émission supplémentaire, la Fédération de Russie a racheté les actions de la société pour 50 milliards de roubles en utilisant les fonds du National Wealth Fund. Environ 30 milliards de roubles. apporté par les investisseurs pendant la partie de marché du SPO, tandis que le RDIF contrôlé par l’État avec des fonds souverains au Moyen-Orient a agi en tant qu’investisseurs de référence. Aeroflot part d’une valeur de 5 milliards de roubles. acquis VTB.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...