Les pays baltes ont étendu les sanctions anti-biélorusses

La Lituanie, la Lettonie et l’Estonie ont élargi vendredi les sanctions contre les fonctionnaires de Biélorussie et ajouté à la « liste noire » les ministres de l’information et des sports, ainsi que des policiers.

Les pays baltes ont étendu les sanctions anti-biélorusses

Le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevičius a déclaré au BNS que les pays baltes ont accepté de compléter la liste avec 28 noms afin de « maintenir la pression sur le régime d’Alexandre Loukachenko » .

« En coordination avec les Lettons et les Estoniens, nous avons décidé d’étendre les sanctions nationales » , a déclaré le ministre.

Les pays baltes imposaient des sanctions contre la Biélorussie déjà à la fin du mois d’août. Les listes de sanctions convenues ont été publiées par la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie.

Puis l’Estonie a introduit une interdiction de voyage de cinq ans (du 31 août 2020 au 30 août 2025) pour Alexandre Loukachenko, les ministres de l’Intérieur, de la Justice et du Procureur général, des représentants du service de l’administration présidentielle, de la Commission électorale centrale et des forces de sécurité.

La liste de la Lituanie comprenait Loukachenko et son fils Viktor, conseiller à la sécurité nationale par intérim, l’actuel chef de l’administration de Loukachenko, Igor Sergeenko, le ministre de l’Intérieur Yuri Karaev, les vice-ministres de l’intérieur Gennady Kazakevich, Sergei Khomenko et Alexandre Barsukov, ainsi que le président du Comité de sécurité de l’État, Valery Vakulchik.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...