Les forces soutenues par la Turquie ont pillé une église à l’intérieur d’une ville occupée dans le nord-est du pays, ont rapporté lundi les médias syriens.

L’Agence de presse arabe syrienne (SANA) a cité des sources locales dans la ville d’Al-Hasakah, affirmant que des membres de groupes militants soutenus par la Turquie avaient pillé l’église de Saint-Thomas dans le quartier d’Al-Kanisa à Ras Al-Ain.

Les forces soutenues par la Turquie ont pillé une église à l'intérieur d'une ville occupée dans le nord-est du pays, ont rapporté lundi les médias syriens.

Les sources ont souligné que «les hommes armés ont volé des meubles et des objets de collection en métal, y compris du cuivre, et des appareils électriques de l’église, dans le but de les faire passer en contrebande à l’étranger.

Les sources ont affirmé que «les forces turques, les factions armées syriennes et l’opposition ont poursuivi leurs violations contre les habitants des villages de la région de Ras Al-Ain et, en collusion avec leurs agents dans ces villages, ont saisi de nouvelles zones de terres agricoles, volé du matériel et des machines agricoles et empêché les agriculteurs de travailler. »

Il y a deux semaines, la division Hamza soutenue par la Turquie a saisi des centaines d’hectares dans les villages de Douiri, les mosquées de Tal Al-Buram, Tina et Al-Hardana dans la campagne de Ras Al-Ain.

Les forces soutenues par la Turquie contrôlent Ras Al-Ain depuis octobre 2019, date à laquelle elles ont saisi la ville des Forces démocratiques syriennes (FDS) après une bataille d’un mois

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...