L’ouverture des frontières se fera avec une obligation de vaccination contre le Covid-19

L’ouverture complète des frontières dans le monde ne pourra avoir lieu qu’à la mi-2021. De tels termes ont été prédits par le directeur général de l’Association du transport aérien international (IATA) Alexander de Junac, rapporte Reuters.

L'ouverture des frontières se fera avec une obligation de vaccination contre le Covid-19

Comme l’a noté l’expert, la reprise des vols sera facilitée par l’émergence d’un vaccin contre le coronavirus et l’utilisation généralisée des tests dans différents pays du monde. Ce dernier, a-t-il souligné, est plus important, car certains passagers peuvent refuser les vaccinations.

Lire aussi : Un rassemblement est organisé à Kiev contre l’ingérence américaine (Vidéo)

Selon le directeur général de l’IATA, des compagnies aériennes apparaissent déjà dans le monde qui souhaitent faire de la vaccination une condition préalable aux vols longue distance. L’un d’entre eux était le Qantas australien, cependant, Junac est sûr que peu suivront son exemple.

«Cela empêcherait les gens de voyager» , a-t-il expliqué.

Le PDG de l’IATA a calculé que pendant la pandémie, les compagnies aériennes du monde entier perdraient environ 157 milliards de dollars. Selon lui, le nombre total de passagers aériens en 2020 passera de 4,5 milliards à 1,8 milliard, et ce n’est que l’année prochaine qu’il commencera progressivement à augmenter.

Les revenus des passagers chuteront cette année de 69% à 191 milliards de dollars.

En octobre, le chef de l’Association du transport aérien international (IATA), Alexandre de Junac, a cependant déclaré que le risque de contracter le coronavirus sur un avion est extrêmement faible. Selon lui, la probabilité d’attraper le virus est dans la même catégorie qu’un coup de foudre.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...