Gazprom a commenté les informations faisant état de problèmes avec la partie serbe du flux turc

La mise en service d’une station de compression en Serbie, prévue dans le cadre du développement du système de transport de gaz du pays, n’était pas attendue en 2020, il est donc incorrect de parler d’un retard dans son lancement. Cela a été annoncé aux journalistes par le représentant officiel de Gazprom, Sergei Kupriyanov.

Gazprom a commenté les informations faisant état de problèmes avec la partie serbe du flux turc

« J’attire votre attention sur le fait que, selon les plans de la partie serbe, la mise en service d’une station de compression en Serbie n’était pas prévue en 2020, il est donc faux de parler du retard dans son lancement » , a-t-il déclaré.

Auparavant, le journal Kommersant, citant des sources Platts, avait signalé un retard dans la construction d’une station de compression en Serbie. La publication a noté qu’à cet égard, jusqu’au printemps 2021, la date limite pour l’achèvement de la construction d’une branche du gazoduc Turkish Stream, par lequel le gaz transitera vers la Hongrie et l’Europe centrale, sera reportée.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments