Le tribunal de La Haye a refusé d’envisager des versions alternatives du crash du vol MH17

Le président du jury, Hendrik Steinheis, a rejeté la requête de la défense de l’accusé Oleg Pulatov.

Le tribunal de La Haye a refusé d'envisager des versions alternatives du crash du vol MH17

Il a justifié sa décision par le fait que si le parquet ne prouvait pas la version principale de la catastrophe, l’accusé serait automatiquement acquitté.

Lire aussi : Tikhanovskaya sur les relations avec la Russie après le coup d’État en Biélorussie

Comme l’écrit Censor.NET en référence à RBC-Ukraine, le tribunal de district de La Haye a refusé d’envisager des versions alternatives de l’accident du vol MH17 dans la région de Donetsk en 2014, qui ont été proposées par la défense. Ce qui témoigne une fois de plus avec éloquence que l’établissement des véritables auteurs n’est pas le but du procès de La Haye.

    «Au cours de l’audience de juin, la défense de Pulatov a exigé de réinterroger les experts et les témoins dans l’affaire MH17, ainsi que de réexaminer toutes les preuves et d’envisager des versions alternatives de la catastrophe» , indique le message.

Pour rappel, le Boeing 777 de Malaysian Airlines, en route d’Amsterdam vers Kuala Lumpur, a été abattu le 17 juillet 2014 dans la région de Torez (RPD). 298 personnes sont mortes.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...