Le Drian évoque le désir de certains pays d’avoir «une influence politique en France en contrôlant des musulmans»

Jean-Yves Le Drian a dénoncé dans entretien accordé à Asharq Al-Awsat une campagne de calomnie visant la France, rappelant que son pays et ses partenaires européens avaient dénoncé «le comportement de la Turquie» et pointé l’exploitation des réseaux sociaux à des fins d’influence politique en manipulant des croyants musulmans.

Le Drian évoque le désir de certains pays d’avoir «une influence politique en France en contrôlant des musulmans»

Dans un entretien accordé au quotidien arabophone londonien Asharq Al-Awsat, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères est revenu sur les accusations portées à l’adresse de la France quant au respect des droits des musulmans. Il a pointé le comportement de certains États comme la Turquie qui tentent d’exercer «une influence politique» en France par le biais de certains citoyens musulmans via les réseaux sociaux. Il a également évoqué la lutte contre l’extrémisme religieux et le terrorisme, soulignant qu’une coopération internationale était nécessaire pour venir à bout de ces fléaux.

«La France fait face à une campagne féroce de calomnie, de rumeur, d’exploitation et de haine menée par des chefs d’État et des groupes utilisant leur influence sur les réseaux sociaux pour faire croire aux autres pays du monde que la France et l’Europe rejetaient l’islam», a déclaré le chef de la diplomatie Française.

    «Bien sûr, il existe des relations entre les musulmans de France et leurs pays d’origine, et cela est naturel et enrichit les relations humaines et émotionnelles qui unissent la France à ces pays», a admis M.Le Drian, dénonçant par ailleurs le fait que certains pays ont un «désir d’exercer une influence politique en France et de contrôler certains croyants musulmans».

Et d’ajouter que «d’autre part, la France n’est pas seule à dénoncer ces campagnes de haine et la manipulation d’informations sur les réseaux sociaux, mais tous nos partenaires européens ont fait de même, refusant catégoriquement à titre d’exemple le comportement de la Turquie, parce qu’ils savent qu’ils sont également visés».

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...