La France propose de sanctionner les pays de l’espace Schengen qui gèreront mal leurs frontières

Paris souhaite améliorer le fonctionnement de l’espace Schengen et prévoit de faire des propositions en ce sens, en formulant, entre autres, l’idée de la mise en place d’un «Conseil de sécurité intérieure» ou d’un «Pacte de sécurité», assure Europe 1.

La France propose de sanctionner les pays de l’espace Schengen qui gèreront mal leurs frontières

C’est dans l’esprit de la lutte contre le terrorisme qu’Emmanuel Macron se propose d’avancer plusieurs formules en vue d’améliorer le fonctionnement de l’espace Schengen. Les propositions concrètes seront énoncées dans leur intégralité aux pays membres dans 10 jours, mais Paris a d’ores et déjà soumis une note à plusieurs capitales européennes, indique Europe 1.

Ainsi, la France souhaite entre autres la création d’un «Conseil de sécurité intérieure» chargé de sanctionner les États n’assurant pas une gestion appropriée de leurs frontières. Cette structure se rassemblerait quatre fois par an et réunirait les ministres de l’Intérieur de l’espace Schengen pour vérifier que les frontières communes sont bien contrôlées et garantir que les informations de sécurité sont partagées, notamment via les bases de données européennes.

La situation dans chaque pays serait évaluée par la Commission européenne. En cas de «manquements répétés», les ministres pourraient décréter des sanctions, par exemple, en décidant qu’un État est «suspendu» de Schengen, précise la radio.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...