Interpol met en garde contre le crime organisé qui peut viser les vaccins anti-Covid

Interpol a appelé les pays membres à se ressaisir face à l’intérêt du crime organisé pour les vaccins anti-coronavirus. Il s’agit notamment de possibles perturbations des chaînes d’approvisionnement, a précisé le secrétaire général Jürgen Stock.

Interpol met en garde contre le crime organisé qui peut viser les vaccins anti-Covid

Interpol a alerté sur le risque que le crime organisé s’intéresse de près aux vaccins contre le coronavirus et à la vente de contre-façons.

Dans un communiqué, l’agence de coopération policière indique avoir demandé aux 194 pays membres de se préparer à cette menace.

    «Alors que les gouvernements se préparent à déployer les vaccins, des organisations criminelles projettent d’infiltrer ou de perturber les chaînes d’approvisionnement», indique le secrétaire général d’Interpol, Jürgen Stock.

Les réseaux criminels, ajoute-t-il, vont aussi cibler les populations via de faux sites internet et de faux produits pharmaceutiques qui «pourraient constituer un risque significatif pour leur santé, voire pour leur vie».

La coordination entre les agences chargées de la sécurité et les autorités de régulation sanitaire sera «vitale», ajoute Interpol.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...