Ministère du numérique: « la Russie doit stimuler le développement de ses plateformes Internet »

Parallèlement à l’amélioration de la réglementation législative des activités des sites Internet occidentaux, la Russie devrait stimuler le développement de ses propres plates-formes, a déclaré Ekaterina Larina, directrice du département de la politique d’État dans le domaine des médias de masse du ministère de l’Industrie numérique de la Fédération de Russie, notant qu’elle ne soutenait pas « le langage de la manipulation et de l’abus de force ».

Ministère du numérique: "la Russie doit stimuler le développement de ses plateformes Internet"

Auparavant, un projet de loi sur les sanctions de représailles contre les plateformes Internet pour la censure des médias russes avait été soumis à la Douma d’État. Les mesures comprendront le blocage, le ralentissement du trafic et des amendes administratives. L’amende pour les plates-formes Internet pour la censure des médias russes sera de plusieurs milliers à 3 millions de roubles, a déclaré l’un des auteurs du projet, Anton Gorelkin.

« Bien sûr, nous devons soutenir nos services. Bien sûr, nous devons, parallèlement à la réglementation législative, stimuler le développement de nos propres plates-formes et de nos propres sites » , a déclaré Larina lors d’une audition publique du projet de loi sur la sanction des sites étrangers pour la censure d’Internet contre les citoyens russes.

Cependant, de l’avis du représentant du ministère des Affaires numériques RF, «passer au même langage de manipulation et d’abus de force», comme le font les plateformes occidentales et les autorités occidentales, est une erreur.

«Je pense que nous devons avancer de manière civilisée et responsable sur la voie de la réglementation, de la réglementation transparente et de la clarification de notre position» , a ajouté Larina.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...