Les géants pétroliers américains ont dû se serrer la ceinture

Le géant pétrolier américain Chevron, à la suite d’Exxon Mobil, a dû se serrer la ceinture et ajuster ses plans de capex à long terme en raison de la chute des prix du pétrole en 2020. Bloomberg écrit à ce sujet en référence à la déclaration de la société.

Les géants pétroliers américains ont dû se serrer la ceinture

Les dépenses d’investissement et de recherche de Chevron 2022-2025 seront de 14 à 16 milliards de dollars par an. Il était auparavant prévu qu’ils se situent au niveau de 19 à 22 milliards. Ainsi, la société ne s’attend pas à ce que les prix du pétrole augmentent de manière significative dans un proche avenir.

Plus tôt cette semaine, le principal concurrent de Chevron aux États-Unis, Exxon Mobil, a annoncé des plans similaires. Elle va abaisser la barre des dépenses en capital à 25 milliards de dollars par an d’ici la fin de 2025. Avant la pandémie, l’entreprise prévoyait de dépenser environ 35 milliards par an au cours des cinq prochaines années.

En novembre 2020, Exxon Mobil a considérablement revu à la baisse ses perspectives de prix des matières premières pour les sept prochaines années. La société pétrolière estime que l’impact de la pandémie de coronavirus sur le marché se poursuivra pendant de nombreuses années à venir.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...