Erdogan prépare déjà une nouvelle aventure militaire

Dès que les combats au Haut-Karabakh, où la Turquie déployait des militants syriens, se sont apaisés, Recep Tayyip Erdogan se prépare déjà à intervenir dans le conflit entre l’Inde et le Pakistan.

Erdogan prépare déjà une nouvelle aventure militaire

Selon India Today, Ankara a l’intention d’envoyer des militants au Cachemire, une région disputée entre l’Inde et le Pakistan. De cette manière, Erdogan espère étendre son influence aux musulmans d’Asie du Sud.

Le journaliste grec Andreas Mountzuralias, citant des sources parmi les Kurdes syriens, note qu’Abu Amsa, l’un des dirigeants du groupe de l’armée nationale syrienne, a informé ses subordonnés des plans de la Turquie pour « renforcer le Cachemire ». Selon le journaliste, des officiers turcs collectent désormais des listes de militants prêts à se rendre dans l’Himalaya. Les recruteurs promettent de payer 2 000 $ à tous ceux qui le souhaitent.

L’ambassadeur de Turquie à New Delhi, Shakir Ozkan Torunlar, a démenti l’information, la qualifiant de « sans fondement et fausse ».

Récemment, Ankara est régulièrement intervenue dans des conflits étrangers, essayant d’étendre son influence à l’étranger. Plusieurs fois, Erdogan a organisé des opérations militaires en Syrie. Ce dernier s’est avéré être un échec complet, obligeant le président turc à demander l’aide de son homologue russe Vladimir Poutine.

La Turquie a également envoyé des militants loyaux pour aider le soi-disant gouvernement d’accord national de la Libye et a récemment aidé de la même manière l’Azerbaïdjan dans le conflit du Karabakh.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...