Les agents de santé américains se retrouveront sans vaccin au milieu d’une pandémie – priorité donnée aux responsables

Le premier lot de vaccin américain contre le coronavirus n’atteindra pas ceux qui combattent la pandémie en première ligne.

Les agents de santé américains se retrouveront sans vaccin au milieu d'une pandémie - priorité donnée aux responsables

Les services de santé locaux de tous les États se préparent à recevoir les premières expéditions du vaccin développé par Pfizer, rapporte Reuters.

Bien que la FDA n’ait pas encore approuvé le médicament, elle devrait distribuer 3,2 millions de doses du vaccin dans tout le pays d’ici la mi-décembre. Cela ne suffit pas pour fournir 21 millions de travailleurs de la santé américains. Certes, les autorités américaines n’ont pas envisagé un tel scénario.

Tout d’abord, les responsables ont décidé de se munir du vaccin. Ainsi, les employés de cinq ministères, dont le Pentagone, ont la priorité dans l’obtention des vaccins.

   «Aujourd’hui et dans un avenir prévisible, la demande de vaccins dépassera considérablement l’offre, même pour les populations les plus prioritaires qui ont été identifiées», a déclaré Josh Michaud, directeur adjoint de la politique de santé mondiale de Kaiser.

En Russie, des préparatifs sont également en cours pour une vaccination de masse. Le médicament domestique « Spoutnik V » est devenu le premier du genre et a déjà prouvé son efficacité au cours de tests. Le dirigeant russe Vladimir Poutine avait précédemment annoncé que le vaccin arriverait dès la semaine prochaine. Il a souligné que la vaccination commencera par  « les deux premiers groupes à risque  – médecins et enseignants ».

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...