Les Européens qui se sont remis du COVID-19 seront autorisés à entrer en Islande sans tests ni mise en quarantaine

Les touristes venant en Islande pourront ne pas se conformer aux exigences de quarantaine et de test s’ils prouvent qu’ils ont déjà été malades du COVID-19 et se sont rétablis, rapporte ATOR.

Les Européens qui se sont remis du COVID-19 seront autorisés à entrer en Islande sans tests ni mise en quarantaine

Selon les conditions actuelles, les ressortissants de pays tiers qui viennent en Islande sont placés en isolement pendant 14 jours ou contrôlés à la frontière (deux tests sont effectués sur le voyageur, dans l’intervalle entre lequel il est en quarantaine). Les touristes doivent également s’inscrire sur le site Web covid.is.

À partir du 10 décembre, les voyageurs ayant déjà subi un covid pourront entrer sans quarantaine. Mais cet assouplissement ne s’applique jusqu’à présent qu’aux citoyens des États européens (plus précisément des pays de l’UE ou de l’EEE). Pour confirmer qu’ils ont déjà été atteints de coronavirus, ils doivent fournir un test PCR positif pour le SRAS-CoV-2 / COVID-19, obtenu il y a au moins 14 jours, un test d’anticorps.

Ce dernier doit être obtenu auprès d’un laboratoire européen ou confirmé par les services épidémiologiques islandais. Cependant, les tests rapides ou les tests randomisés (e.RDT) qui mesurent les antigènes ou les anticorps ne sont pas acceptés.

Les références peuvent être sous forme papier ou électronique. Les garde-frontières évaluent la validité du document et, si nécessaire, appellent le représentant du service épidémiologique (travailleur médical), qui prend la décision finale.

Mais la Russie reste toujours un pays pour l’Islande avec un risque accru de propagation du COVID-19, nous ne délivrons pas de visas là-bas.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...