Un homme condamné à 400 euros d’amende pour avoir appelé à «cramer la mosquée de Béziers»

Un homme de 50 ans résidant à La Baule, dans la Loire-Atlantique, a été condamné par le tribunal de Saint-Nazaire à payer 400 euros et à suivre un stage de citoyenneté, rapporte Midi libre. Au lendemain de l’assassinat de Samuel Paty, il avait appelé sur Facebook à «cramer la mosquée de Béziers» pour lui «rendre hommage».

Un homme condamné à 400 euros d’amende pour avoir appelé à «cramer la mosquée de Béziers»

Un coup de sang, même derrière un écran, n’est pas sans conséquences. C’est ce que retiendra ce Baulois de 50 ans condamné mardi 5 janvier par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) pour un commentaire publié sur Facebook, relate Midi libre. L’homme devra payer 400 euros d’amende et suivre un stage de citoyenneté.

Le 17 octobre, au lendemain de l’assassinat du professeur Samuel Paty par un terroriste islamiste, le quinquagénaire avait posté sur le réseau social: «Vous voulez lui rendre hommage? Allez cramer la mosquée de Béziers, question de faire passer le message qu’il y en a marre». Un message qui a entraîné un dépôt de plainte trois jours plus tard de la part de l’association culturelle des Français musulmans de Béziers.

Le prévenu, qui ne s’est pas présenté au tribunal, souhaitait que l’audience se tienne à huis clos par crainte «pour sa sécurité». Sa demande a été rejetée. Il été reconnu coupable de «provocation non suivie d’effet au crime ou délit par parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique».

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments