Ankara a lancé une enquête contre Facebook et WhatsApp

Le Conseil turc de la concurrence a lancé une enquête contre Facebook et WhatsApp au sujet de sa nouvelle politique. Ceci est indiqué dans un communiqué publié lundi par le Conseil. 

Ankara a lancé une enquête contre Facebook et WhatsApp

    « Le Conseil de la concurrence a lancé sa propre enquête sur Facebook et WhatsApp, et a également suspendu la nécessité de partager les données des utilisateurs du réseau social et de la messagerie » , indique le communiqué. 

Lire aussi : La Lituanie a officiellement renommé la Géorgie, sans le consentement des Géorgiens

Auparavant, WhatsApp a mis à jour son contrat d’utilisation, obligeant tous ceux qui utilisent le messager à partager des données avec Facebook. En particulier, Facebook recevra des informations sur le numéro de téléphone, les transactions et les adresses IP des utilisateurs. 

Cette décision en Turquie a fait l’objet de critiques sérieuses, l’un des hashtags les plus populaires du segment turc de Twitter restant ces derniers jours #WhatsAppSiliyoruz (#DeleteVotsap).

De nombreux responsables du gouvernement turc ont commencé à ouvrir des comptes sur Telegram et BIP, le messager appartenant à la principale société de télécommunications turque Turkcell. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments