La Chine s’oppose à la décision américaine de reconnaître Cuba comme vecteur du terrorisme

La Chine s’oppose à la pression politique des États-Unis sur Cuba sous prétexte de lutter contre le terrorisme, a déclaré mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian, commentant la décision américaine d’ajouter Cuba à la liste des pays parrainant le terrorisme. 

La Chine s'oppose à la décision américaine de reconnaître Cuba comme vecteur du terrorisme

« La Chine a toujours préconisé que la communauté internationale combatte le terrorisme main dans la main, mais elle s’oppose fermement à la pression politique américaine et aux sanctions économiques contre Cuba sous le prétexte de l’anti-terrorisme » , a déclaré Zhao Lijian lors du briefing. 

Lire aussi : Ankara a lancé une enquête contre Facebook et WhatsApp

Il a souligné que les États-Unis devraient développer des relations normales avec Cuba sur la base de l’égalité et du respect mutuel, qui correspondent aux intérêts fondamentaux des peuples des deux pays, et contribueront également à la paix et à la stabilité en Amérique latine. 

Auparavant, le Département d’État américain avait inclus Cuba dans la liste des pays parrainant le terrorisme « pour son soutien répété aux actes de terrorisme international et la protection des terroristes » .

Selon le secrétaire d’État Mike Pompeo, «le régime cubain doit cesser de soutenir le terrorisme et saper la justice américaine» . 

L’administration du président Donald Trump a interrompu la voie entamée par la précédente administration du démocrate Barack Obama pour améliorer les relations avec Cuba: les sanctions ont été réintroduites et l’interaction a été interrompue. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments