La chaîne YouTube de Donald Trump suspendue pour «incitation à la violence»

Le site d’hébergement de vidéos a suspendu la chaîne du président américain et a supprimé une de ses vidéos pour «incitation à la violence». YouTube devient ainsi, après Twitter et Facebook, le troisième géant du web à bâillonner Donald Trump.

La chaîne YouTube de Donald Trump suspendue pour «incitation à la violence»

Dans un communiqué publié le 12 janvier, YouTube a annoncé que la chaîne officielle de Donald Trump avait été suspendue en raison d’un «nouveau contenu» non spécifié. Celui-ci enfreindrait la politique du site américain en incitant à la violence, et la chaîne est désormais «empêchée de mettre en ligne de nouvelles vidéos ou des flux en direct pendant au moins sept jours». La possibilité pour les utilisateurs de YouTube de publier des commentaires sur la chaîne du président américain – qui comptait 2,77 millions d’abonnés – a également été désactivée.

Selon l’AFP, une coalition d’ONG avait demandé le jour même à YouTube de supprimer cette chaîne et menacé la plateforme de boycott publicitaire si elle ne s’exécutait pas. La page d’accueil de la chaîne de Donald Trump présentait une vidéo datant d’un mois du chef de l’Etat datant d’un mois qui mettait en doute le processus de l’élection présidentielle de novembre 2020 et qui avait enregistré quelque 5,8 millions de vues.

La plateforme californienne de partage de vidéos – propriété de Google depuis 2006 – était jusqu’alors le seul grand média en ligne à continuer de diffuser les messages de Donald Trump après l’expulsion de celui-ci de Twitter et Facebook en conséquence de l’intrusion de ses partisans dans le Capitole, à Washington le 6 janvier.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...