Un deuxième ministre visé par une enquête pour «prise illégale d’intérêt» en moins de 24h

Après le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti, celui des Outre-mer Sébastien Lecornu est également visé ce mercredi par une enquête préliminaire pour prise illégale d’intérêts.

Un deuxième ministre visé par une enquête pour «prise illégale d'intérêt» en moins de 24h

Une enquête préliminaire pour «prise illégale d’intérêts» vise le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu pour ses activités passées à la tête du département de l’Eure, a indiqué mercredi à l’AFP le Parquet national financier (PNF), confirmant des informations du Canard enchaîné et de Libération.

Cette enquête a été ouverte en mars 2019 des chefs de «prise illégale d’intérêts» et d’ «omission de déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique». Elle a été confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

Selon Libération, cette enquête est née à la suite d’un courrier d’un «banquier des collectivités locales reconverti dans l’énergie» adressé en janvier 2019 à la chef du PNF d’alors, Eliane Houlette.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...