Les migrants seront obligés d’apprendre la langue officielle en Suède

Les migrants arrivant en Suède devront prouver leur connaissance de la langue suédoise s’ils souhaitent obtenir la citoyenneté locale. 

  Les migrants seront obligés d'apprendre la langue officielle en Suède

Selon le projet de loi, les migrants devront passer un test de compétence linguistique avant de demander la citoyenneté. Le chèque comporte deux étapes: la première est consacrée à la maîtrise de la langue et coûtera 2 mille couronnes, la seconde, à la connaissance de la société civile du royaume, elle coûtera 500 couronnes pour les migrants.   

Les étrangers devront démontrer leur maîtrise du suédois au niveau A2. C’est le deuxième des six niveaux de compétence linguistique. Ces exigences élevées s’appliqueront aux personnes âgées de 16 à 66 ans, à l’exception des personnes handicapées.   

Dans un proche avenir, le Parlement examinera ce projet de loi.   

Il est à noter qu’en 2018, dans un contexte d’afflux de migrants, l’arabe est devenu la deuxième langue la plus répandue en Suède.   

    «En termes de langues, la Suède a franchi une étape historique: l’arabe est désormais la deuxième langue maternelle la plus répandue en Suède» , a déclaré le linguiste local Mikael Parkwall. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...