Censure de Trump : la chute en bourse des géants du numérique se poursuit

Les géants américains du numérique continuent à voir leur valeur boursière diminuer à la suite de mesures prises contre Donald Trump. Une dégringolade qui a déjà fait chuter de 51 milliards de dollars la valeur en bourse de Facebook et Twitter.

Censure de Trump : la chute en bourse des géants du numérique se poursuit

Facebook, Twitter, Google, Amazon et Apple ont connu depuis le 11 janvier une baisse importante du cours de leurs actions. Si ces trois dernières se sont redressées le 13 janvier, Facebook et Twitter continuent leur dégringolade. Une situation concomitante aux mesures prises contre contre Donald Trump et ses soutiens, qu’ils s’agisse de suppressions de compte ou d’entraves à l’application alternative Parler.

Le 11 janvier à la fermeture des marchés, les actions des deux réseaux sociaux Facebook et Twitter affichaient respectivement un repli de 4% et 6,4%. Les actions d’Apple et de Google baissaient quant à elles de 2,3%, (après une fort hausse de Google enregistrée depuis le 6 janvier), tandis que l’action Amazon perdait 1%. Malgré un léger rebond le 13 janvier, ces trois dernières ont replongé pour retrouver le lendemain une valeur similaire à celle du 11 janvier.

Les actions des deux réseaux sociaux Facebook et Twitter continuent en revanche à dégringoler, avec des baisses de respectivement 2,4% et 3% à la clôture le 14 janvier. Cette baisse constante depuis le 11 janvier équivaut à une perte de 51 milliards de dollars de la valeur de Facebook et du réseau à l’oiseau bleu, selon le site économique Business Insider.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments