L’Azerbaïdjan a envoyé une déclaration contre l’Arménie à la CEDH

L’Azerbaïdjan a envoyé une déclaration à la Cour européenne des droits de l’homme sur la violation des droits et libertés de ses citoyens qui ont souffert du fait de « l’agression militaire de l’Arménie ». Cela a été rapporté samedi par l’agence de presse de l’Etat d’Azerbaïdjan.

L'Azerbaïdjan a envoyé une déclaration contre l'Arménie à la CEDH

«La déclaration a soulevé des questions de violation des droits des citoyens à la vie, du respect de la vie personnelle et familiale, de la liberté de religion, de propriété et de libre circulation du fait de l’occupation de près de 30 ans de la région du Haut-Karabakh et de sept régions adjacentes de l’Azerbaïdjan par l’Arménie, ainsi que du droit de ne pas être soumis à la torture et les mauvais traitements», dit le message.

En outre, « des preuves sont présentées » selon lesquelles l’Arménie n’a pris aucune mesure pour enquêter sur le sort de 3 890 citoyens azerbaïdjanais portés disparus à la suite du conflit.

En outre, la déclaration << apporte la preuve >> des bombardements infligés aux forces armées arméniennes lors de la récente escalade au Karabakh de villes et villages d’Azerbaïdjan situés loin de la zone de combat, d’obus à fragmentation et de phosphore, de missiles balistiques, qui ont fait 93 morts, dont 12 enfants, ont été blessés. 423 citoyens, 264 maisons ont été complètement détruites.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments