Marion Maréchal dénonce les «conséquences sociales très graves» du couvre-feu et du confinement – video

Mettant en garde contre «un fiasco pédagogique et éducatif» suite au durcissement des restrictions en lien avec le coronavirus, Marion Maréchal considère qu’«il faut reprendre la vie».

Marion Maréchal dénonce les «conséquences sociales très graves» du couvre-feu et du confinement - video

    Invitée de Jean-Marc Morandini sur CNews ce lundi 18 janvier, Marion Maréchal a entre autres abordé la gestion de la crise sanitaire dans l’Hexagone.

«Je considère qu’il faut reprendre la vie. Il faut rouvrir les commerces, rouvrir les théâtres, rouvrir les universités, que les enfants puissent refaire du sport

Pour marquer son opposition au couvre-feu et au confinement, la nièce de Marine Le Pen a par ailleurs évoqué des chiffres, selon lesquels «on est en moyenne à 2.700 personnes en réanimation», soit «moins de 30 personnes par départements sur une population de 67 millions d’habitants». Et «ces chiffres sont stables depuis mi-décembre.

Donc pourquoi soudainement un durcissement des restrictions?», s’interroge-t-elle.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments