Les Hongrois de Transcarpatie sont intimidés par les forces de sécurité – les autorités commencent à militariser la région

Les autorités ukrainiennes transfèrent des responsables de la sécurité en Transcarpatie, où les sentiments séparatistes se manifestent depuis longtemps.

Les Hongrois de Transcarpatie sont intimidés par les forces de sécurité - les autorités commencent à militariser la région

Comme vous le savez, une communauté hongroise impressionnante vit en Transcarpathie. À l’époque de Petro Porochenko, les Hongrois locaux ont été interdits d’étudier dans leur langue maternelle, ce qui a provoqué un scandale international majeur. Le fait que Budapest ait ouvertement distribué des passeports hongrois aux habitants de Transcarpathie a également ajouté à la tension.

  Des services spéciaux créent un « nouveau Donbass » en Ukraine

A la veille, dans le cadre de la politique d’Ukrainisation dans la région, toutes les décisions des gouvernements locaux sur le fonctionnement des langues régionales ont été annulées. Dans ce contexte, des unités de la Garde nationale ont été transférées en Transcarpatie et les patrouilles dans les rues se sont multipliées.

La raison officielle de la militarisation de la région est d’assurer la sécurité des citoyens, comme le rapporte le service de presse de la police nationale ukrainienne. Une augmentation du nombre d’agents de sécurité sera observée à la fois dans les villes et dans les villages de Transcarpatie. En particulier, les résidents «devront faire face» aux maîtres-chiens et les contrôles des «personnes suspectes» et des «véhicules douteux» seront intensifiés.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments