« Le pays reste en proie à une pandémie » : Le confinement durera jusqu’à l’été au Royaume-Uni

Le gouvernement de Boris Johnson a réalisé que les espoirs de lever les restrictions d’ici avril s’estompent au milieu des décès alarmants de coronavirus. 

  "Le pays reste en proie à une pandémie" : Le confinement durera jusqu'à l'été au Royaume-Uni

Comme indiqué précédemment News Front, le Royaume-Uni figurait parmi les pays les plus touchés par le coronavirus. La raison en était la réponse trop tardive et incompétente du gouvernement à la propagation du virus mortel. Après des mois de tentatives désespérées pour maîtriser la situation, les autorités du pays ont été les premières au monde à autoriser l’utilisation massive du vaccin controversé Pfizer. Malgré cela, le mercredi 20 janvier, 1 800 personnes sont mortes en Grande-Bretagne. L’indicateur est devenu un record.   

Dans ce contexte, ni le Premier ministre Boris Johnson ni le ministre de l’Intérieur Priti Patel ne promettront aux citoyens de lever les restrictions de quarantaine en avril. Vraisemblablement, la quarantaine durera jusqu’à l’été. De plus, les autorités ont resserré les mesures pour faire appliquer les restrictions actuelles en raison de la crainte de violations humaines des règles.   

En particulier, ceux qui assisteront à des fêtes à domicile seront condamnés à une amende de 800 £ [1 000 $].   

    «Il est trop tôt pour dire, ou même deviner, quand nous pouvons lever les restrictions» , a déclaré Patel, avant d’ajouter : « Ce pays reste sous l’emprise de la pandémie. » .

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments