L’unique hôpital de Saint-Pierre-et-Miquelon perturbé par un cluster de Covid-19

L’archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon, qui n’avait enregistré que 16 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, fait face depuis ce 22 janvier à plusieurs contaminations, qui restreignent l’activité de son unique hôpital et ont contraint le lycée d’État à fermer certaines classes.

L'unique hôpital de Saint-Pierre-et-Miquelon perturbé par un cluster de Covid-19

Quatre cas positifs de Covid-19 ont été identifiés le 22 janvier par l’Administration territoriale de santé, a annoncé la préfecture de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Les deux premiers concernent deux médecins en mission depuis une semaine au Centre hospitalier François Dunan de Saint-Pierre. Un autre praticien de l’hôpital, ainsi que son fils lycéen, ont été contaminés.

C’est la première fois que l’archipel enregistre des cas endogènes issus d’une transmission non familiale.

Les deux médecins spécialistes et l’urgentiste ayant été au contact de patients dans les jours précédant leur test, les autorités sanitaires ont déjà repéré «au moins 65 cas contacts» à l’hôpital, et au lycée que fréquente le quatrième cas identifié. Des tests PCR ont débuté immédiatement afin d’évaluer leur positivité et se poursuivront samedi.

Par mesure de précaution, le centre hospitalier de Saint-Pierre-et-Miquelon a invité son personnel non indispensable à rester à la maison et a restreint son activité aux interventions essentielles.

Les autorités sanitaires ont également ordonné une campagne de tests exhaustive auprès du personnel de l’hôpital, soit plus de 300 personnes. Compte tenu des capacités locales réduites, une partie des prélèvements sera acheminée et analysée au Canada voisin, dans un laboratoire agréé d’Halifax.

L’un des quatre cas positifs étant élève en Terminale au lycée Emile Letournel de Saint-Pierre, les services de l’Education nationale ont également décidé la fermeture pour quinze jours des classes de Terminale générale, et instauré à nouveau l’obligation du port du masque pour les écoliers de six ans et plus.

Par sécurité, les autorités ont par ailleurs recommandé l’annulation de toutes les rencontres sportives et culturelles jusqu’à nouvel ordre et invité les 6.000 habitants à limiter leurs interactions sociales et respecter scrupuleusement les gestes barrières.

Les bars et restaurants peuvent «pour l’instant» poursuivre leurs activités, dans ce territoire où les restrictions ont été levées depuis la fin du premier confinement.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments