Il n’y a pas eu de propositions spécifiques sur les sanctions contre la Russie au Conseil du ministère des Affaires étrangères de l’UE

Il n’y a pas eu de propositions spécifiques des États membres de l’UE lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE sur les sanctions contre la Russie, a déclaré le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell lors d’une conférence de presse à Bruxelles. 

Il n'y a pas eu de propositions spécifiques sur les sanctions contre la Russie au Conseil du ministère des Affaires étrangères de l'UE

« En ce qui concerne la Russie, certains des participants à la réunion ont demandé quelle était la meilleure réponse aux événements en Russie. Mais il n’y avait pas de propositions spécifiques » , a déclaré Borrell. 

Il a ajouté que le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE « est prêt à réagir en cas de circonstances appropriées, à prendre des mesures appropriées si nécessaire » . 

Borrell a ajouté que la question des actions futures de l’UE en relation avec la Russie n’est « pas close », les organes techniques continueront à travailler. 

Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont détériorées en raison de la situation en Ukraine et autour de la Crimée, qui a été réunifiée avec la Russie après le référendum sur la péninsule. L’Occident, accusant la Fédération de Russie d’ingérence, lui a imposé des sanctions, Moscou a riposté, s’est engagé dans un processus de substitution des importations et a déclaré plus d’une fois qu’il était contre-productif de lui parler en termes de sanctions. La Russie a également déclaré à plusieurs reprises qu’elle n’était pas partie au conflit en Ukraine et qu’elle faisait l’objet des accords de règlement de Minsk. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments