Joe Biden met un terme aux prisons fédérales privées

Le nouveau locataire de la Maison-Blanche a annoncé avoir signé un décret ordonnant au département de la Justice de renoncer à l’usage de prisons privées dans le système carcéral.

Joe Biden met un terme aux prisons fédérales privées

 

Le département de la Justice des États-Unis ne pourra plus renouveler ses contrats avec les opérateurs privés des prisons après leur arrivée à échéance conformément à un décret présidentiel signé le 26 janvier, a annoncé le Président Joe Biden.

«Personne ne devrait profiter de notre système de justice pénale. C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai ordonné au département de la Justice de mettre fin à l’utilisation des prisons privées par le gouvernement fédéral», a indiqué M.Biden sur Twitter.

La conseillère en politique intérieure du Président, Susan Rice, avait précédemment annoncé lors d’un point presse que cette décision était appelée à «mettre fin à la dépendance du gouvernement fédéral à l’égard des prisons privées».

«Les prisons privées profitent des prisonniers fédéraux et sont moins sûres pour les gardiens et les détenus, ou bien jugées comme telles par l’inspecteur général du département de la Justice. Le Président Biden s’est engagé à réduire l’incarcération de masse tout en rendant nos communautés plus sûres», a indiqué Mme Rice.

La conseillère a précisé que l’administration Biden ne faisait que rétablir la décision prise par l’administration Obama et annulée par l’administration Trump.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments