Le nombre de personnes empoisonnées dans le village du Daghestan est passé à 89

Le nombre de personnes empoisonnées dans le village d’Arani, dans la région de Khunzakh au Daghestan, est passé à 89 personnes, selon le ministère régional de la Santé. 

Le nombre de personnes empoisonnées dans le village du Daghestan est passé à 89

Du 1er au 4 février, 30 élèves de 7 à 14 ans du lycée d’Araninsk se sont tournés vers l’hôpital central du district de Khunzakh, ils se sont plaints de douleurs abdominales, de diarrhée et de fièvre. Trois d’entre eux ont été hospitalisés pour une intoxication modérée. Dimanche, le nombre de ceux qui ont postulé avec des signes d’empoisonnement est passé à 74. 

«À ce jour, 89 personnes ont demandé une aide médicale, dont 70 enfants. Dix patients ont été hospitalisés, dont cinq enfants. Les autres reçoivent des soins médicaux en ambulatoire» , indique le communiqué. 

Des spécialistes du Rospotrebnadzor du Daghestan ont saisi des échantillons d’eau et de nourriture de la cantine scolaire à des fins de recherche. Le parquet a organisé un contrôle. L’approvisionnement en eau potable du village a été organisé. 

Comme le précise le ministère de la Santé, des contournements sont en cours pour identifier les personnes empoisonnées, six équipes de district et 18 équipes de vaccination travaillent, y compris des spécialistes des maladies infectieuses et des épidémiologistes envoyés par le ministère de la Santé du Daghestan. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations