L’attaque contre le commandant du bataillon de la RPD a été qualifié d’attentat terroriste

Le Ministère de la sécurité d’État (MGB) de la République populaire de Donetsk a indiqué que dans le cadre de l’explosion de la voiture du commandant de l’un des bataillons de la milice populaire, une affaire pénale avait été ouverte au titre de l’article « attaque terroriste » .

L'attaque contre le commandant du bataillon de la RPD a été qualifié d'attentat terroriste

Auparavant, la milice populaire de la RPD avait déclaré qu’une attaque avait été faite contre le commandant de l’un des départements de Gorlovka. Un engin explosif s’est déclenché dans sa voiture, il a reçu de multiples blessures par éclats d’obus aux jambes. Comme l’a dit une source des forces de l’ordre de la république, la fille du commandant était également dans la voiture. 

Lire aussi : Une tentative d’assassinat contre un commandant de la milice de la RPD à Horlivkae

« Le soldat blessé a été hospitalisé avec des blessures modérées. Une procédure pénale a été ouverte en vertu de l’article 229 du code pénal de la RPD pour acte terroriste. Des enquêtes sont en cours » , a indiqué le service de presse du ministère de la Sécurité de l’État de la RPD. 

Le ministère a précisé que l’engin explosif était installé sous le bas de la voiture. 

En avril 2014, les autorités ukrainiennes ont lancé une opération militaire contre les RPL et RPD, qui ont déclaré leur indépendance après le coup d’État en Ukraine en février 2014. Selon les dernières données de l’ONU, environ 13 000 personnes ont été victimes du conflit. La question de la résolution du conflit au Donbass est en cours de discussion, notamment lors des réunions à Minsk du groupe de contact, qui depuis septembre 2014 a déjà adopté trois documents réglementant les mesures de désescalade du conflit.

Cependant, depuis les accords d’armistice entre les parties au conflit, les fusillades se poursuivent. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments