Le suprémacisme blanc est une menace mondiale, avertit l’ONU

Le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, s’exprimant à l’occasion de l’ouverture de la 46e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, a désigné le suprémacisme blanc comme une menace supérieure aux menaces terroristes nationales.

Le suprémacisme blanc est une menace mondiale, avertit l'ONU

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, qui s’exprimait par message vidéo le 22 février 2021 à l’occasion de l’ouverture de la 46e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, a averti que «la suprématie blanche et les mouvements néonazis» deviennent une «menace transnationale» supérieure aux «menaces terroristes nationales», rapporte Reuters.

Sans nommer d’Etats ou d’organisations en particulier, Antonio Guterres a ajouté que «ces mouvements extrémistes représentent la menace numéro un pour la sécurité intérieure dans plusieurs pays», précisant qu’il fallait «intensifier la lutte contre la résurgence du néonazisme, de la suprématie blanche et du terrorisme à motivation raciale et ethnique».

Il a ajouté qu’il souhaitait «une action coordonnée au niveau mondial pour vaincre ce danger grave et croissant» et que, «trop souvent, ces groupes haineux sont encouragés, par des personnes occupant des postes de responsabilité, d’une manière qui était jugée inimaginable il n’y a pas longtemps».

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments