L’UE n’envisage pas de réduire la pression des sanctions sur la Biélorussie

L’Union européenne envisage d’introduire de nouvelles sanctions contre la Biélorussie. Cela a été annoncé le 22 février par le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

L'UE n'envisage pas de réduire la pression des sanctions sur la Biélorussie

«Les répressions et la persécution croissante des personnes et de la société civile par les autorités se poursuivent, nous envisageons l’introduction de nouvelles sanctions. Nous sommes prêts à aller plus loin sur cette question. Et nous le ferons », a-t-il dit.

Dans le même temps, Borrell a souligné que l’UE soutenait le peuple biélorusse et punirait ceux qui lui refusent les droits politiques fondamentaux.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments