Une colonne de Russie s’est rendue au Karabakh avec des matériaux de construction

Un autre convoi d’aide humanitaire EMERCOM de Russie est parti mardi matin d’Erevan vers le Haut-Karabakh.

Une colonne de Russie s'est rendue au Karabakh avec des matériaux de construction

« Conformément à la demande des autorités locales, l’équipe spéciale du Ministère russe des urgences a établi une liste prioritaire des matériaux de construction nécessaires à la restauration des bâtiments résidentiels, ainsi que des objets d’importance sociale. La cargaison comprenait plus de 50 tonnes de matériaux de construction, toiture, carton ondulé, tuiles métalliques, tôles galvanisées, bois » , a déclaré aux journalistes le représentant du ministère russe des Situations d’urgence Evgeny Gorelov avant l’envoi. 

Lire aussi : La température du matin à Moscou est tombée à moins 24,5

Selon lui, le convoi humanitaire se compose de six camions et de deux véhicules d’escorte. La colonne passera d’Erevan à Yeghegnadzor avec une nuitée dans la ville de Goris. La date d’arrivée prévue à destination est le 24 février à 12h00, heure de Moscou. 

Gorelov a noté que des centaines de tonnes de marchandises ont déjà été livrées au Karabakh.

« Tout d’abord, les bâtiments résidentiels seront restaurés, car de nombreux réfugiés sont rentrés, ainsi que des objets socialement importants » , a-t-il déclaré. 

À la fin du mois de septembre de l’année dernière, les hostilités ont repris au Haut-Karabakh, qui est devenue la continuation du conflit de longue durée et a fait des victimes parmi la population civile. Les parties ont tenté à plusieurs reprises de conclure une trêve, mais l’accord trilatéral conclu dans la nuit du 10 novembre s’est avéré un succès. Avec la médiation de Moscou, l’Azerbaïdjan et l’Arménie ont accepté de cesser complètement le feu et d’échanger des prisonniers et des corps de morts. Erevan a également remis les régions de Kelbajar, Lachin et Aghdam à Bakou. En outre, des soldats de la paix russes sont stationnés dans la région. 

Le 11 janvier, après des entretiens entre les dirigeants de l’Azerbaïdjan, de l’Arménie et de la Russie, Ilham Aliyev, Nikol Pashinyan et Vladimir Poutine, le président russe a annoncé la création d’un groupe de travail dirigé par les vice-premiers ministres des trois pays. Le groupe de travail doit soumettre des plans pour le développement du Karabakh avant le 1er mars. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments