Des CRS tirent sur un chauffard qui refusait de s’arrêter dans les Pyrénées-Orientales

Les forces de l’ordre ont fait feu dimanche, dans les Pyrénées-Orientales, sur le véhicule d’un automobiliste qui refusait de s’arrêter pour un contrôle près de la frontière. Le suspect a été interpellé peu après.

Des CRS tirent sur un chauffard qui refusait de s’arrêter dans les Pyrénées-Orientales

Le conducteur d’une Mercedes arrivant d’Espagne a refusé d’obtempérer à des CRS non loin de la frontière du Perthus (Pyrénées-Orientales), le 28 février au matin. Jugeant qu’il était dangereux, ils ont ouvert le feu, relate L’Indépendant.

L’homme ne s’est pas arrêté et a malgré tout pris la fuite en direction de la France.

Il tente de passer inaperçu

Les forces de l’ordre ont alors alerté les équipages de la police aux frontières (PAF) qui ont barré la route. Le fuyard a dû s’arrêter, avant de stationner sa voiture et d’essayer de leur échapper en enlevant sa casquette et en changeant de veste, précise France Bleu.

Il a fini par être interpellé et placé en garde à vue. Le motif de son refus d’obtempérer est encore à éclaircir, aucune trace de stupéfiants n’ayant été trouvée dans le véhicule.

Le mis en cause est déjà défavorablement connu de la justice pour des faits liés au trafic de drogue.

Un syndicat s’indigne

Plus tard dans la journée, le syndicat Alliance police nationale du département a exigé «une réponse ferme et visible à ce type d’agissements».

Des CRS tirent sur un chauffard qui refusait de s’arrêter dans les Pyrénées-Orientales

«En France, chaque heure ce sont deux refus d’obtempérer et 30 membres des forces de l’ordre blessés par jour», précise le syndicat, jugeant que «cela n’est plus supportable».

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments