Des escrocs ont proposé un milliard de fausses doses de vaccins dans l’UE

De prétendus intermédiaires ont proposé aux pays de l’Union européenne environ un milliard de doses inexistantes de vaccins contre le Covid-19 au total, pour une valeur approximative de 14 milliards d’euros, a déclaré lundi l’Office européen de lutte antifraude (Olaf).

Des escrocs ont proposé un milliard de fausses doses de vaccins dans l'UE

Ville Itälä, le directeur général de l’Olaf, a indiqué que ces intermédiaires réclamaient des acomptes sans toutefois donner de détails sur la livraison des doses.

«Ils envoient une offre, qui n’est pas réelle. En fait, il n’y a en tant que tel aucun vaccin attaché à l’offre d’après ce que nous avons vu jusqu’à présent», a-t-il précisé.

Ces pratiques sont le fait aussi bien de malfaiteurs professionnels que d’individus opportunistes liés à une longue chaîne d’intermédiaires se déployant au-delà des frontières européennes, a dit Ville Itälä.

Un coup sur la confiance de la population

L’Olaf n’a pas encore connaissance de l’introduction de vaccins contrefaits sur le marché européen mais ce phénomène arrivera, a-t-il poursuivi.

«Là où il y a beaucoup d’argent, les escrocs s’invitent», a-t-il dit.

«Il peut y avoir des conséquences financières. Mais il y a aussi un autre aspect – la confiance des gens. C’est pourquoi il est important maintenant d’empêcher cela, afin que les gens puissent être certains que s’ils vont se faire vacciner, ce sont par des vrais (vaccins)», a-t-il souligné.

En Italie, les autorités ont indiqué qu’elles enquêtaient sur une offre de vaccins anti-Covid transmise par des intermédiaires anonymes aux autorités régionales de Vénétie.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments