La Turquie a parlé de l’avancement des négociations avec la Russie sur le deuxième régiment S-400

La Turquie négocie toujours avec la Russie l’acquisition d’un deuxième régiment de systèmes de défense aérienne S-400 et la possibilité de leur production conjointe, malgré les sanctions américaines, a déclaré Ismail Demir, chef du secrétariat de l’industrie de la défense de la République.

La Turquie a parlé de l'avancement des négociations avec la Russie sur le deuxième régiment S-400

« Nous ne remarquons pas l’impact significatif des sanctions. Elles sont injustes, les États-Unis doivent corriger cela. Nous avons répété à plusieurs reprises que le libellé des sanctions n’affecterait pas la Turquie. Nous poursuivons les négociations avec la Fédération de Russie sur la production conjointe du S-400» , a déclaré Demir à l’antenne de la chaîne NTV.

Les livraisons des derniers systèmes de défense aérienne russes S-400, qui ont provoqué une crise dans les relations de la Turquie avec les États-Unis, ont commencé à la mi-juillet 2019. Washington a exigé d’abandonner l’accord et d’acheter les systèmes American Patriot en retour, menaçant de retarder ou même d’annuler la vente des derniers chasseurs F-35 à la Turquie, ainsi que d’imposer des sanctions conformément à la CAATSA (la loi « On Countering America’s Adversaries Par des sanctions ») .

Ankara a refusé de faire des concessions et a poursuivi les négociations sur un lot supplémentaire de S-400.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments