La Douma d’État a répondu aux appels américains de détruire le « programme d’armes chimiques »

Depuis 2017, il n’y a pas eu d’armes chimiques en Russie, a déclaré Leonid Slutsky, chef de la commission des affaires internationales de la Douma d’État, commentant l’appel américain à la Fédération de Russie « pour déclarer et détruire son programme d’armes chimiques » .

La Douma d'État a répondu aux appels américains de détruire le "programme d'armes chimiques"

Les États-Unis appellent la Fédération de Russie à « déclarer et détruire son programme d’armes chimiques », a déclaré mardi le porte-parole du département d’État Ned Price.

« En Russie, il n’y a pas eu d’armes chimiques depuis 2017, en principe, ce qui est reconnu par l’organisation internationale compétente, l’OIAC, ce qui est confirmé par des expertises répétées. La Russie a rempli ses obligations dans ce domaine » , a déclaré Slutsky lors d’une émission en direct sur Instagram.

Auparavant, les États-Unis et l’UE avaient accusé les autorités russes d ‘«empoisonner» Alexei Navalny. Le Kremlin a précédemment nié les accusations de présence de substances toxiques interdites. Selon l’attaché de presse du président russe Dmitri Peskov, Moscou respecte toutes les obligations découlant de la Convention sur les armes chimiques.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments