La Norvège rejoint les sanctions de l’UE dans l’affaire Navalny

La Norvège rejoint les sanctions imposées par l’UE dans le cas d’Alexei Navalny et prendra des mesures identiques, a déclaré le service de presse du ministère des Affaires étrangères du Royaume.

La Norvège rejoint les sanctions de l'UE dans l'affaire Navalny

« La Norvège rejoint la décision de l’UE et introduira des mesures identiques aux sanctions de l’UE » , a déclaré en réponse à une demande concernant la position de la Norvège sur les sanctions de l’UE contre la Russie.

Le ministère des Affaires étrangères n’a pas précisé quelles étaient exactement ces mesures.

L’Union européenne a imposé mardi des sanctions pour la première fois sous le nouveau régime mondial pour violations des droits de l’homme contre quatre citoyens russes pour l’arrestation d’Alexei Navalny. Les États-Unis, après l’UE, ont annoncé l’introduction de sanctions contre la Fédération de Russie. La liste comprend 14 organisations avec le libellé «pour la production d’armes biologiques et chimiques». En outre, les sanctions américaines visent des individus et des organisations spécifiques et comprendront des restrictions à l’exportation et aux visas.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré plus tôt que Moscou réagirait sans équivoque à d’éventuelles sanctions américaines contre la Russie. L’attaché de presse du président russe Dmitri Peskov a noté que le Kremlin est convaincu que la politique de sanctions contre la Fédération de Russie n’atteint pas son objectif.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments