Thierry Lhermitte regrette avec humour que «la grossophobie dans le milieu des jockeys» n’ait pas été abordée aux César – video

L’acteur Thierry Lhermitte n’a visiblement pas apprécié l’aspect revendicatif et militant de la cérémonie des César de cette année. Invité sur France 5, il a énuméré ironiquement les sujets qui n’y ont pas été abordés.

Thierry Lhermitte regrette avec humour que «la grossophobie dans le milieu des jockeys» n’ait pas été abordée aux César - video

Invité lundi 15 mars sur le plateau de C à vous sur France 5, Thierry Lhermitte n’a pas caché sa déception, tout en ironie, face au déroulement de la 46e cérémonie des César. L’acteur, à qui a été remis un prix spécial avec la troupe du Splendid, déplore le tournant politique qu’a pris la soirée.

«Il y a beaucoup de malheurs du monde qui ont été abordés», lance-t-il, avant d’énumérer ceux qui l’ont pas été: «les Rohingyas, le Yémen, la Syrie, les élections américaines avec l’invasion du Capitole, Navalny».

Il poursuit avec «l’endométriose», «la stigmatisation des anorexiques dans le milieu du sumo japonais» ou encore «la grossophobie dans le milieu des jockeys».

Un autre membre du Splendid, Gérard Jugnot, a quant à lui regretté une cérémonie qui ne va pas «donner envie aux gens de retourner au cinéma». «Ça aurait pu être militant et politique avec un peu de légèreté et d’humour, c’est cela que je reproche», a-t-il déploré sur RTL.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations