La Maison Blanche a commenté la déclaration de Zelensky sur l’adhésion à l’OTAN

L’Ukraine a depuis longtemps déclaré ses aspirations à devenir membre de l’OTAN, mais une décision sur cette question doit être prise par tous les membres de l’alliance, a déclaré mardi la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki. 

La Maison Blanche a commenté la déclaration de Zelensky sur l'adhésion à l'OTAN

« Premièrement, c’est l’aspiration de l’Ukraine depuis longtemps, elle a été discutée dans des contacts avec des responsables américains depuis plusieurs années … Nous soutenons fermement l’Ukraine, nous interagissons avec eux sur la manière de contrer les actions de déstabilisation, mais cette décision reste avec l’OTAN » , a déclaré Psaki lors d’un briefing régulier. Ainsi, elle a répondu à la question de savoir comment Washington évalue la perspective de l’adhésion de l’Ukraine à l’alliance. 

Plus tôt, le président ukrainien Vladimir Zelensky a discuté avec le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, de l’aggravation de la situation dans le Donbass et a déclaré que l’Alliance nord-atlantique est le seul moyen de mettre fin au conflit dans la région. De son côté, l’attaché de presse du président de la Fédération de Russie, Dmitri Peskov, a déclaré que l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN aggraverait les problèmes internes, et pour les habitants des républiques autoproclamées, rejoindre l’alliance est une perspective absolument inacceptable. 

En décembre 2014, la Verkhovna Rada d’Ukraine a amendé deux lois, abandonnant le statut de non-aligné de l’État. En juin 2016, des amendements supplémentaires ont été adoptés qui définissent l’adhésion à l’OTAN comme l’objectif de politique étrangère du pays. En février 2019, le parlement ukrainien a adopté des amendements à la constitution, assurant la voie du pays vers l’UE et l’OTAN. L’Ukraine est devenue le sixième État à recevoir le statut de partenaire renforcé de l’OTAN. L’ancien secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a déclaré plus tôt que pour rejoindre l’alliance, l’Ukraine devra respecter un certain nombre de critères dont la mise en œuvre prendra beaucoup de temps. Les experts estiment que Kiev ne pourra pas demander à devenir membre de l’OTAN dans les 20 prochaines années. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments