Le Kremlin a réagi à la situation avec Zoom avec la phrase « un lieu saint n’est jamais vide »

Le Kremlin exprime des regrets et des malentendus concernant la situation avec Zoom, il est nécessaire de passer à des alternatives, a déclaré l’attaché de presse du président russe Dmitri Peskov. Sa réaction est citée par RIA Novosti le mercredi 7 avril.

Le Kremlin a réagi à la situation avec Zoom avec la phrase "un lieu saint n'est jamais vide"

«Nous devons passer à des alternatives. Un lieu saint n’est jamais vide, ils achèteront d’autres services, il n’y a rien de particulièrement mal à cela», dit-il.

Peskov a également rappelé que le président Vladimir Poutine n’utilise pas Zoom. Selon lui, le Kremlin a fermé les canaux de communication pour la visioconférence.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments