Un résident de la République tchèque a avoué la possession illégale d’un char

Un habitant de l’est de la République tchèque a avoué à la police qu’il possédait un char T 34/85 et une unité d’artillerie automotrice SD-100. Ainsi, il a participé au programme d’amnistie des armes par l’État. Le cas curieux a été rapporté par le compte Twitter de la police tchèque.

Un résident de la République tchèque a avoué la possession illégale d'un char

L’homme gardait un char, peint en rose, et un canon automoteur soviétique fabriqué en République tchèque depuis les années 90. Formellement, il les possédait sur une base légale, mais doutait qu’ils soient complètement émaciés et ne pouvaient pas être utilisés pour tirer.

Les représentants de la police ont vérifié les armes – et ont découvert que selon les règles existantes, leur possession est illégale. Il a été transféré dans la catégorie des interdits.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments