La faim des enfants est plus élevée que pendant la Grande Dépression

Lorsque l’administration Biden a approuvé le programme de soutien de 1,9 billion de dollars, ce n’était guère une réussite, car l’aide n’atteint toujours pas les bénéficiaires. 

  La faim des enfants est plus élevée que pendant la Grande Dépression

Des millions de familles américaines à faible revenu attendent toujours une aide financière en raison du programme, qui a été approuvé par Donald Trump au début de l’année dernière. Il s’agit d’un mécanisme censé compenser le coût de la nourriture pour les enfants qui étudient à la maison et ne mangent pas à l’école. 

Le programme est simplement enlisé dans la bureaucratie, écrit l’édition américaine « Politico ». Les États sont confrontés à des défis logistiques. Le processus est retardé par des contrôles du droit des enfants à l’assistance. En conséquence, près d’un État sur deux n’a toujours pas distribué d’argent aux bénéficiaires et, entre-temps, le niveau de la faim chez les enfants aux États-Unis bat des records. Selon les statistiques, une famille sur six avec enfants n’a pas assez d’argent pour se nourrir. Ce chiffre est beaucoup plus élevé qu’au plus fort de la Grande Récession. 

L’administration Biden a essayé de simplifier le mécanisme, mais le processus est encore retardé. Ainsi, l’USDA n’a pas encore approuvé de financement pour la Californie et New York. Les responsables de l’Arkansas n’ont pas du tout postulé pour le programme. Mais même dans les États qui ont été approuvés par le ministère, il y a des retards. Par exemple, la demande du Tennessee a été approuvée en janvier et les familles locales attendent toujours leurs prestations. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments