La police a bouclé le bâtiment du ministère de la Défense d’Arménie (Vidéo)

Des forces de police sont arrêtées dans le bâtiment du ministère arménien de la Défense à Erevan, où une action de protestation est organisée par des proches de militaires portés disparus lors de l’escalade du conflit au Karabakh à l’automne 2020.

La police a bouclé le bâtiment du ministère de la Défense d'Arménie (Vidéo)

Les forces de l’ordre se sont alignées devant le point de contrôle à l’entrée du complexe administratif du ministère de la Défense. Il n’y a ni excès ni retenue. 

Plus tôt, le Spoutnik Arménie a rapporté que jeudi, les manifestants avaient de nouveau bloqué les entrées et les sorties du bâtiment. Des policiers y sont également de service. Selon lui, depuis jeudi matin, aucun membre du ministère de la Défense n’a pu quitter le bâtiment. 

Les manifestants eux-mêmes sont agressifs envers les journalistes, ne prennent pas de contact, demandent de ne pas couvrir l’action et empêchent le tournage. 

Les proches des disparus organisent périodiquement des manifestations devant les bâtiments du gouvernement et du ministère de la Défense, exigeant que les recherches soient accélérées. Ils insistent sur le fait que les militaires sont détenus en Azerbaïdjan. Auparavant, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le ministre des Affaires étrangères Jeyhun Bayramov ont déclaré que, conformément à une déclaration trilatérale, Bakou avait remis à Erevan tous les prisonniers de guerre capturés lors des opérations militaires au Karabakh. 

Fin septembre 2020, les hostilités ont repris au Haut-Karabakh, qui est devenue la continuation d’un conflit de longue durée et a fait des victimes parmi la population civile. Les parties ont tenté à plusieurs reprises de conclure une trêve, mais l’accord tripartite conclu dans la nuit du 10 novembre s’est avéré un succès. Avec la médiation de Moscou, l’Azerbaïdjan et l’Arménie ont accepté de cesser complètement le feu et d’échanger les prisonniers et les corps des morts. Erevan a également remis les districts de Kelbajar, Lachin et Aghdam à Bakou. En outre, des soldats de la paix russes sont stationnés dans la région. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments