L’Iran a libéré le pétrolier Hankuk Chemi, battant pavillon sud-coréen, saisi en janvier

C’est le ministère des Affaires étrangères sud-coréen qui l’annonce à Séoul. L’Iran a libéré le pétrolier battant pavillon sud-coréen, saisi en janvier à une période où Téhéran pressait Séoul de débloquer plusieurs milliards d’euros gelés en raison des sanctions américaines.

L'Iran a libéré le pétrolier Hankuk Chemi, battant pavillon sud-coréen, saisi en janvier

Le Hankuk Chemi avait été saisi et sa vingtaine de membres d’équipage de différentes nationalités arrêtés par les Gardiens de la Révolution. Dans un communiqué, le ministère sud-coréen précisé que le capitaine du navire a été libéré et que le pétrolier est «reparti en toute sécurité aujourd’hui».

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments