L’Iran ne prévoit pas de contacts directs avec les États-Unis

Les consultations à Vienne sur l’accord nucléaire iranien ont montré que des progrès dans cette direction sont possibles, mais Téhéran ne voit toujours pas la nécessité de contacts directs avec les États-Unis. Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Said Khatibzadeh, a déclaré cela dans une interview accordée à CNN.

L'Iran ne prévoit pas de contacts directs avec les États-Unis

Selon lui, «des mesures ont été prises dans la bonne direction» à Vienne.

«Les consultations à Vienne ont montré que des progrès sont possibles», a-t-il souligné.

Khatibzadeh a souligné la nécessité pour les États-Unis de revenir au respect du Plan d’action global conjoint.

«Dans le même temps, la situation n’est pas facile maintenant. Il semble que certains membres de l’administration américaine actuelle soient beaucoup plus attachés aux sanctions de Trump qu’à l’accord nucléaire du président Obama, a ajouté Khatibzadeh. « À mon avis, cette décision politique devrait être prise par le président Biden. »

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments