Les Estoniens commencent à recueillir des voix pour la sécession de l’Union européenne

Le Parlement de la République est instamment invité à utiliser l’expérience de la Grande-Bretagne. 

  Les Estoniens commencent à recueillir des voix pour la sécession de l'Union européenne

Une pétition sur la sécession de cette république balte de l’Union européenne a été enregistrée sur le site Internet des initiatives publiques estoniennes. L’initiative a été lancée par Kenno Põltsam, un activiste du Parti conservateur national d’extrême droite. Il estime que le plébiscite de 2003 sur l’adhésion du pays à l’UE est invalide. 

Le référendum a eu lieu le 14 septembre 2003. Ensuite, l’appartenance au Commonwealth a été soutenue par 66,8% des électeurs avec un taux de participation de 64,1%. Pyltsam, à son tour, affirme que le nombre de participants ne dépasse pas la moitié, ce qui signifie qu’un nouveau référendum est nécessaire. 

    «Nous devons lancer l’EXIT. Le public doit décider lors d’un référendum si l’Estonie doit conserver son adhésion à l’UE ou s’il est nécessaire de restaurer son indépendance telle qu’elle était avant le 1er mai 2004 » , dit l’activiste, avant d’ajouter : «Nous vous demandons [les membres du Parlement] d’organiser un référendum juridiquement contraignant et de demander aux citoyens de répondre à la question: la République d’Estonie devrait-elle rester membre de l’Union européenne?» .

La pétition doit recueillir au moins un millier de signatures pour que la question soit examinée par les législateurs. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments