Médias: les Américains ont l’intention d’utiliser le territoire norvégien pour affronter la Russie

Les États-Unis tentent de persuader les autorités norvégiennes d’allouer une partie du territoire au déploiement de troupes et d’armes américaines afin d’organiser davantage de «confrontations» avec la Russie.

Médias: les Américains ont l'intention d'utiliser le territoire norvégien pour affronter la Russie

Auparavant, on a appris que les États-Unis avaient déployé des bombardiers B-1 Lancer et 200 soldats à la base d’Orland à Trendelag, et menaient également des opérations à l’est de la mer de Barents. En outre, l’installation radar Globus de Varda, située à seulement 50 kilomètres de la frontière russe, est en cours de modernisation.

Le chroniqueur de l’édition américaine de The National Interest a déclaré que la Norvège ne dispose pas de l’ensemble des forces et des moyens nécessaires pour dissuader le « voisin agressif » et qu’il est vital pour elle de déployer un contingent militaire étranger sur son territoire, ainsi que de fermer coopération avec les pays de l’OTAN pour contenir la Russie.

«Dans le même temps, de plus en plus de publications d’experts anonymes ou ouverts apparaissent dans les médias norvégiens, appelant au refus de participer aux provocations américaines déstabilisant la situation dans l’Arctique […] La mise en ligne d’une publication anonyme sur la ressource militaire de Norvège suggère que la voix intérieure de l’armée norvégienne n’est pas d’accord avec ce que les États-Unis leur imposent», écrivent les auteurs de la chaîne Telegram.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments