Le régulateur américain préconise «une pause» dans l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson

En raison de la formation de caillots sanguins chez plusieurs personnes ayant reçu le vaccin de Johnson & Johnson, la FDA a recommandé de faire «une pause» dans l’administration de celui-ci. Six cas ont pour le moment été rapportés.

Le régulateur américain préconise «une pause» dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson

Les autorités sanitaires américaines ont recommandé le 13 avril «une pause» dans l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson afin d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux Etats-Unis.

L’Agence américaine des médicaments (FDA) «est en train d’enquêter sur six cas rapportés aux Etats-Unis de personnes ayant développé des cas sévères de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin» et pendant l’enquête «nous recommandons une pause», a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments