Minneapolis accueille la deuxième nuit d’émeutes

Les manifestations civiques se poursuivent après qu’un policier a abattu et tué un homme noir, prenant prétendument une arme à feu pour un pistolet paralysant. 

  Minneapolis accueille la deuxième nuit d'émeutes

Comme l’a rapporté News Front, Dount Wright, 20 ans, a été tué à Brooklyn Center, une banlieue de Minneapolis, lorsque la police a arrêté sa voiture pour excès de vitesse. Ils ont essayé d’arrêter le jeune homme, mais il est retourné à la voiture. Puis un officier, dont la police n’indique pas le nom, a tiré sur Wright. Après avoir été blessé, il a pu conduire quelques pâtés de maisons de plus. Puis il s’est écrasé dans une autre voiture, où il est mort. 

L’incident a eu lieu dimanche, près d’un an après qu’un policier de la même ville a tué un récidiviste noir George Floyd. 

Le meurtre a déclenché une nouvelle vague de protestations, qui ne s’est intensifiée qu’après que le chef de la police locale a commencé à acquitter l’officier. Il est allégué que le tueur voulait utiliser un pistolet paralysant, mais a « accidentellement » sorti un pistolet. 

Hier soir, des centaines de manifestants, malgré de fortes pluies et des couvre-feux, ont marché vers le poste de police local, prenant d’assaut un barrage impromptu construit par les forces de sécurité pour contenir la foule. Quelqu’un a jeté des bouteilles en direction du bâtiment. La police a répondu avec des gaz lacrymogènes. 

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments